Les outils de communication, pour être en lien avec le citoyen

Dans l’intention de prendre le pouls de l’opinion citoyenne tout au long des différentes étapes de son projet, la Société a mis en place de nombreux moyens de communication permettant des échanges bidirectionnels avec les différents intervenants du milieu. Les citoyens et organismes interpellés par le projet de mini-centrale à Val-Jalbert sont appelés à faire part de leurs commentaires et préoccupations par l’entremise de l’un ou l’autre de ces outils.

Les moyens de communication avec le milieu

Agent de liaison communautaire

Un agent de liaison communautaire est disponible pour maintenir le lien avec le milieu. Il peut transmettre les interrogations des citoyens aux membres de la Société.

Centres de documentation

Des bureaux sont ouverts à Girardville et Mashteuiatsh afin de permettre aux citoyens de se renseigner sur les projets de la Société, de consulter des documents et d’obtenir réponse à leurs questions.

Information à Val-Jalbert

De l’information sera mise à la disposition des visiteurs dans le hall d’entrée du Parc régional de Val-Jalbert.

Ligne téléphonique

Une ressource pourra répondre aux questions et consigner les commentaires des citoyens à l’intention de la Société.

Site Internet interactif

Mis à jour fréquemment, le site Internet contient toute l’information concernant le projet. Les citoyens peuvent faire parvenir leurs commentaires, et y trouver une liste des questions les plus fréquemment posées, accompagnées des réponses de la Société.

Infolettre

Une infolettre est envoyée aux parties intéressées en fonction de l’état d’avancement des travaux.

Comité de suivi

Un comité est formé afin de veiller au respect et suivi des engagements et autorisations émises par les autorités gouvernementales par la société en commandite en charge de la phase de construction et d'exploitation des projets. Le processus de mise en œuvre et de fonctionnement du comité est confié à un organisme représentatif du milieu dans lequel le projet s’insère et dont la vocation est intimement liée à la préservation de l’eau. Les parties intéressées peuvent adresser directement leurs questions au comité. Ce dernier doit faire rapport publiquement de ses activités lors des assemblées d'information organisées par le promoteur.