2 sur 44 pages

La 2e partie des audiences publiques du BAPE sur le projet de minicentrale de la 11e Chute s'amorce le 17 février

Vendredi le 13 février 2015

C’est le mardi 17 février prochain que débutera la seconde partie du mandat d’enquête et d’audiences publiques mené par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur le projet de minicentrale hydroélectrique de la 11e Chute de la rivière Mistassini.

Le BAPE tiendra deux séances publiques : la première a lieu le 17 à compter de 19 h, tandis que l’autre se déroulera le lendemain, à compter de 13 h. Les deux assemblées auront lieu à la salle du centre sportif de Girardville, 425 avenue Brisson, le même endroit qui avait accueilli la première partie des audiences.

Ces séances seront exclusivement consacrées à l’audition des mémoires, des opinions verbales et des suggestions aux membres de la Commission composée du président Denis Bergeron et de la commissaire Corinne Gendron. Elle seront diffusées en mode audio sur le site Web du BAPE (bape.gouv.qc.ca).

Plusieurs personnes, organismes, groupes et municipalités intéressés par le projet ont signifié leur intention de déposer un mémoire avant la date limite du 3 février dernier. C’est pourquoi la Commission a pris la décision de tenir deux séances deux séances publiques, au lieu d’une seule.

Les mémoires seront diffusés sur le site Web du BAPE dès qu’ils seront rendus publics par la Commission. Il est aussi possible de consulter l’ensemble de la documentation relative au projet sur le Web, sous la rubrique « Mandats en cours », ou encore en vous rendant à l’un des centres de documentation suivants :

– Bureau de la municipalité de Girardville, 180, rue Principale ;

– Bibliothèque municipale de Girardville, 180, rue Principale ;

– Bibliothèque publique de Mashteuiatsh, 77, rue Uapakalu ;

– Bibliothèque de Dolbeau-Mistassini, 175, 4e Avenue. 

Mise en service commerciale de la minicentrale hydroélectrique de Val-Jalbert

Vendredi le 6 février 2015

La Société en commandite Énergie Hydroélectrique Ouiatchouan, responsable des phases de construction et d’exploitation de la minicentrale au fil de l’eau de Val-Jalbert, est très heureuse de confirmer officiellement sa mise en service commerciale à partir de 00h00, le 6 février, selon les termes du contrat signé avec Hydro-Québec Distribution.

Cette mise en service commerciale a été précédée d’une période d’essai de production continue d’une durée de 100 heures, amorcée le jeudi 29 janvier. La centrale a alors opéré selon le débit disponible, entre 12 et 15 MW. Ce n’est qu’une fois cette période d’essai complétée avec succès que la centrale est entrée officiellement en mise en service commerciale avec la tarification applicable au contrat de vente d’électricité. La centrale doit livrer annuellement 78 094 MWh, assez pour alimenter environ 3 200 foyers. L’ensemble de la production est acheminée sur le réseau d’Hydro-Québec.

En vertu du contrat signé avec Hydro-Québec Distribution, le tarif d’électricité de 7,5 cents applicable en 2010 est indexé de 2,5 % sur une base annuelle. Compte tenu de la date de mise en service commerciale, les revenus tirés de la vente d’électricité devraient se chiffrer à près de cinq millions de dollars d’ici la fin de 2015, ce qui représente une portion de la première année du contrat de 20 ans liant les parties et qui est renouvelable pour une autre période de 20 ans. 

Pour prendre connaissance de la version intégrale du communiqué de presse.

2 sur 44 pages